Malice (DA chez by Benoît) collabore actuellement au second numéro du magazine Thuglife, consacrée à un sujet torride : « Amour, sexe et érotisme ». Le projet a pour but de recueillir des créations uniques d’artistes émergents provenant de différents milieux artistiques tels que l’illustration, le graphisme, le design, le graffiti, le tatouage ou le stylisme. Il réunit cette année 50 illustrateurs et 50 illustratrices qui doivent  proposer une œuvre au format A4 en deux couleurs.

L’illustration de Malice est prête, et un tirage papier jet d’encre a été produit. Mais elle reste sur sa faim. Le résultat est froid, et l’envie d’un format plus grand se fait pressante. La sérigraphie s’impose. Ce week-end elle se rend donc chez un sérigraphe pour une initiation. C’est Amélie Thomas, créatrice de mode, de déco, passionnée et artiste, qui lui a ouvert les portes de l’atelier qu’elle partage à Montreuil avec d’autres « toqués » de la création.

La sérigraphie, vous connaissez ? C’est un procédé artisanal qui fonctionne un peu comme la technique du pochoir, et qui peut se travailler sur de multiples supports ( tissu, papiers, etc. ). On utilise 5 couleurs au maximum, pour un rendu délicat qui permet d’exprimer la sensibilité de l’artiste. Avec cette technique, chaque œuvre est unique, puisqu’elle présente de légères imperfections artistiques qui la rendent à chaque fois différente.

Les filles ont ainsi pu tester cette technique sur des détails délicats de la future affiche, sous l’œil vigilant du chat de la « maison » . L’illustration prend une nouvelle dimension. L’aventure se poursuit, mais il y a encore du travail ! Il faut maintenant préparer les deux cadres définitifs en A2, déterminer les couleurs et choisir un beau papier. Nous ne vous dévoilerons le résultat final, que lorsque l’expo ouvrira ses portes !

En attendant, on vous laisse découvrir les photos de Malice, et aller voir le site d’Amélie Thomas si vous souhaitez en savoir plus.

Bientôt…. La suite !

Blog_Shunga3 Blog_Shunga2 Blog_Shunga1