Nous ignorons l’origine de ce que nous avons vu ce jour là au métro Saint-Paul. Ce qui est sûre, c’est que ce ne sont pas des hallucinations, puisque la pellicule se souvient de ses êtres sans yeux, fait d’une peau à motif. Si quelqu’un de charitable peut nous aider à comprendre, d’où viennent ces tripoteurs de passants, c’est avec joie ! 

Saint Paul