Début 2017, la salle Labrouste, qui fut longtemps la salle de lecture principale de la BN, a rouvert ses portes après une fermeture de plus de 15 ans.

Benoit est allé la visiter et à pu redécouvrir la magnifique architecture d’Henry Labrouste, qui rayonne désormais de son éclat d’origine et accueille la bibliothèque de l’Institut National d’histoire de l’Art.

Le résultat du travail réalisé restitue parfaitement la volonté de son créateur, qui avait en son temps été félicité pour son inventivité. La salle de lecture est magnifique ! Lumineuse :  ses  neufs coupoles diffusent une clarté moderne qui vient éclairer les imposantes colonnes de fonte, les rayonnages métalliques, ainsi que les boiseries et les innombrables rangées de documents mis à la disposition des lecteurs. Il se dégage une atmosphère particulière, une ambiance « Jules Verne » que le système de pneumatiques en l’état vient renforcer et à laquelle il est difficile de ne pas succomber.

Le site Richelieu est toujours en cours de rénovation, jusqu’en 2020, et 2 projets magnifiques sont encore à venir : une salle de lecture publique, ouverte à tous, qui permettra à la BN de renouer avec une ancienne tradition de lecture populaire, et un musée qui prendra place dans la galerie Mazarine et qui exposera de véritables trésors tels que les manuscrits de Flaubert et de Proust, des dessins de Rembrandt, des photos de Cartier-Bresson et des partitions de Mozart, Beethoven et Berlioz.

En attendant 2020, vous pouvez aller contempler ce petit bijou qu’est la salle Labrouste tous les samedis de 18h30 à 19h30. On vous recommande la visite ! Inscrivez-vous.